À la découverte de la Malaisie

Avant d’effectuer un voyage en Malaisie pour du tourisme, vous devez savoir que ce pays est divisé en deux, constitué de la Malaisie péninsulaire (majeure partie de la péninsule) et la Malaisie orientale (la partie située plus au nord).

Quelques notions d’étymologie

L’utilisation du nom de « Malaisie » pour désigner la péninsule est totalement récente. À la base, ce nom a été créé par Dumont d’Urville pour regrouper les états de l’Indonésie, les Philippes et la Malaisie actuelle. Après être passé par de nombreuses phases d’appellation : la Fédération de Malaisie, l’Union malaise, et bien d’autres, les Français se sont mis d’accord pour conclure sur la dénomination finale de la « Malaisie ».

Autrement, vous retrouverez aussi un grand nombre de villes portant des noms pas forcément simples à prononcer pour des étrangers du pays. Parmi tout cela, on retrouve Kuala Lumpur, la capitale du pays regroupant plus de 1,67 million d’habitants.

PAYS malaisie

Un lieu anonymement populaire

La destination de la Malaisie n’est pas forcément celle à laquelle nous pensons en premier lieu. Le tourisme malaisien reste encore assez peu connu des agences mais un voyage en Malaisie vous garantira pour sûr une vision des choses différentes. Située à l’autre bout de la planète, ce très beau pays regorge de sites touristiques attrayants.

Cet endroit constitue un réel territoire fantasmatique pour les grands explorateurs, vous aurez l’opportunité de retrouver des plages de rêve pour les passionnés de la mer mais aussi vous aventurer au fin fond de la jungle à coup de machette tel le célèbre Indiana Jones.

Un conseil que nous vous donnons, évitez de faire comme la plupart des touristes réalisant leur voyage en Malaisie. Ne visitez pas que la partie réputée de la Malaisie. Pensez à vous rendre aussi dans la partie se trouvant plus au nord, composée notamment de l’île de Sabah et de Sarawak. Cette zone plus isolée pourrait satisfaire les voyageurs les plus aventuriers, la faune s’y trouvant est extrêmement diversifiée et exceptionnelle.

Une politique en pleine évolution

Au niveau de la politique, elle est principalement dissociée entre le pouvoir Chinois et Malaisien. Mais au fil du temps, les Malais ont su reprendre le dessus et passé outre ce problème de divisions raciales au sein même du pays en développant une culture pluraliste et tolérante. Au jour d’aujourd’hui, nous pouvons retrouver des couples « mixtes » constitué d’un Malaisien et d’une Chinoise avec chacun leur propre coutume.

Un climat tropical à la limite de l’équatorial

Un paramètre auquel les occidentaux ne sont pas forcément habitués dès leur arrivée et qui peut corser leur voyage en Malaisie est la température et l’humidité incessante vous tapant sur la peau. Cela est dû à sa proximité de l’équateur. Ainsi, il peut pleuvoir de fortes précipitations tout au long de l’année avec une température moyenne de plus de 27°C.

La meilleure saison pour effectuer votre séance de tourisme en Malaisie reste donc la période entre mars et début octobre, vous éviterez les pluies abondantes et l’humidité extrême.

Une économie de « tigre »

Le stade du pays en développement est totalement révolu, après 25 ans de EQUIPEtravail et de recherches intensifs, la Malaisie fait maintenant partie du groupe appelé les « tigres asiatiques ». Ils ont connu une progression économique phénoménale. Au jour d’aujourd’hui, ils en sont arrivés à avoir un tourisme malaisien battant de nouveaux records d’année en année. Avec déjà deux marques de voiture reconnus (Proton et Perodua) dans les quatre coins du globe, la Malaisie planifie de conserver une nation moderne et développée en initiant le projet « Malaysia 2020 ».

Le tourisme malaisien au service du pays

Comme dans tout pays, nous retrouvons des sites touristiques incontournables à ne pas manquer. Le tourisme en Malaisie est diversifié, nous retrouvons les fameuses « Petronas Tower » situées dans la capitale malaisienne. La ville de Malacca constitue la principale ville portuaire du pays, cette région en vaut le détour notamment grâce à son architecture spécial datant des années des colonisations néerlandaises et portugaises.

paysage

Pour les grands fans de beaux paysages, Cameron Highlands vous offre les meilleures plantations de thé et des grottes culturelles de Batu abritant des sanctuaires hindous.

Une gastronomie plaisante

Il faut savoir que les locaux ont plus tendance à manger à l’extérieur plutôt que chez soi. Ceci s’explique en partie par la célèbre diversité culinaire asiatique et malaisienne. Pour ne citer que les plats les plus populaires :

  • le Nasi Lemak (un riz cuit dans du lait de coco, parsemé d’épices et accompagné d’anchois fritst)
  • le Satay : un plat composé de brochettes de poulet ou de bœuf grillées au charbon de bois
  • Le Roti Canai : une légère crêpe croustillante faite de farine de blé. Pour les plus curieux, vous aurez l’opportunité de pouvoir observer les experts battre la farine utilisée.
  • L’Air Batu Campur (ABC) : ce dessert au nom très original, est une boisson fraîche d’origine malaisienne. Elle est composée de glace râpée, d’haricots rouges, d’arachides, des fruits, du lait concentré et du sirop à sucre.

plats malaisiens