Arrêt sur la Pologne

Un peu d’histoire polonaise ?

L’histoire de la Pologne commence réellement en 966 lors du baptême de Mieszko I. Le processus de christianisation du pays, qui était auparavant païen, commence alors. Le royaume connu son apogée à partir de 1386 quand la république des deux nations fut créée : la Pologne et la Lituanie s’organisèrent ensemble autour d’une fédération, avec un roi commun élu à son trône. A cette époque, la Pologne était une sorte de forteresse, protégeant la civilisation européenne du danger venu de l’Orient, à l’image par exemple de la bataille de Vienne en 1683. Elle se disputa entre d’un côté une coalition constituée des forces polonaises, autrichiennes et germaniques, forces qui étaient dirigées par le roi polonais King John III Sobieski, et de l’autre une armée Ottomane commandée par le Grand Vizir Kara Mustafa. Cette bataille fut décisive pour le futur de l’Europe. Elle se termina avec la défaite des Ottomans, qui par la suite ne présentèrent plus une menace pour l’Europe chrétienne. Cependant, juste après cette période, la Pologne fut fragilisée à cause d’un gouvernement central peu efficace. Par conséquent, le gouvernement était complètement paralysé. Durant le XVIIIe siècle, la Pologne continua son déclin politique et militaire. La Prusse et la Russie profitèrent du manque de gouvernement central fort qui sclérosait le pays.

POLO1

La Pologne devenait progressivement le jouet des plus grandes puissances environnantes. Lors du congrès de Vienne en 1815, les grandes puissances européennes divisèrent le continent. La Pologne était divisée entre la Prusse, la Russie et l’Autriche. Tout au long du XIXe siècle, la Pologne lutta pour regagner son indépendance, sans succès. En 1863, le russe était devenu la langue officielle et les polonais étaient obligés de l’utiliser à l’école, cela faisait partie du plan de suppression de la culture polonaise. Le pays regagna finalement son indépendance après la première guerre mondiale. Après la deuxième guerre mondiale, le pays fut complètement dévasté, en plus des dommages matériels, 25% de la population fut décimée.

La politique de la Pologne

De tradition largement communiste, de par l’influence des pays voisins, le pays opéra une mutation en passant d’un régime communiste à une politique capitaliste illustrée par l’élection de Lech Walesa en 1990. La Pologne est aujourd’hui gouvernée depuis 2007 par Donald Tusk, appartenant au parti Plate-forme Civique, qui se situe au centre de la droite. L’industrie fut privatisée et aujourd’hui, l’économie polonaise se porte mieux et le chômage, bien qu’encore présent, commence à chuter.

Quel tourisme en Pologne ?

La Pologne fait partie intégrante du marché mondial du tourisme avec un nombre de visiteurs en constante augmentation. Le tourisme en Pologne contribue grandement à l’économie générale du pays. Parmi les villes populaires figurent Cracovie, Varsovie, Łódź, Wrocław ou encore Poznań.

POLO2

On peut également évoquer le site historique d’Auschwitz qui est un incontournable lors d’un séjour en Pologne. Les grands lacs de Mazurie, parfois cité comme l’endroit le plus beau d’Europe, est une destination également très prisée. Vient ensuite la chaine montagneuse des Tatras (la plus haute des Carpates), les cotes de la mer Baltique… Le pays jouit d’un environnement naturel varié ainsi que de villes et de monuments historiques importants. Le tourisme en Pologne est aujourd’hui développé au point qu’en 2010 elle avait été visitée par 12 470 000 de touristes du monde entier et était le 17e pays le plus visité au monde en 2012.

Une cuisine généreuse en Pologne

Si un séjour en Pologne vous tente, sachez que sa cuisine partage beaucoup de similarités avec les autres pays slaves, elle a aussi été assez influencée par les cuisines des pays d’Europe centrale. Leurs plats sont souvent riches en viande, surtout le porc, le poulet et le bœuf, ils utilisent aussi beaucoup de légumes et d’herbes. Une autre caractéristique de cette cuisine est qu’elle utilise différent types de nouilles. La cuisine polonaise de manière générale est copieuse et généreuse, beaucoup de crèmes et d’œufs sont utilisés. Les plats les plus célèbres sont le bigos, qui est un ragout au chou, la saucisse Kielbasa est l’emblème de la cuisine polonaise, il y a aussi le Pierogi, Kotlet schabowy…

POLO3

S’expatrier en Pologne ?

Tout d’abord la Pologne était le seul pays européen à connaître une croissance exceptionnelle en 2014 avec 3% de son PIB. Rappelons que le pays est parvenu à maintenir sa croissance y compris pendant la crise mondiale. Notons également que la croissance du PIB devrait accélérer à 4,3% en 2016 et 2017. C’est un pays ou beaucoup de français notamment décident de s’expatrier. D’abord pour des raisons fiscales, une étude a démontré qu’en Pologne, un entrepreneur pourra utiliser en moyenne 82% de l’argent qu’il touche alors qu’en France, une fois les charges payées, vous ne pourrez jouir que de 35% ! Les opportunités sont nombreuses en Pologne, des villes comme Varsovie sont agréables à vivre et la vie y sera plus qu’abordable, les restaurants, les bars et les endroits culturels y sont également nombreux. En 2011, la Pologne comptait près de 6 000 expatriés français.

Si vous comptez faire un séjour en Pologne, sachez qu’elle est située entre deux zones climatiques : le climat océanique de l’Europe occidentale et le climat continental de l’Europe orientale, ce qui provoque une grande variété dans la météo. Les hivers y sont froids et enneigés, tandis que les étés sont très chaud (30° voire plus) et durent de juin à aout. On peut trouver des logements de vacance de tous types dans les villes les plus touristiques de Pologne.