Esta : visiter les États-Unis en toute liberté

Les attentats terroristes de 2001 ont provoqué un impact psychologique et émotionnel au sein de la population américaine. Pour éviter la répétition de ce drame, le gouvernement américain a mis en place le système électronique d’autorisation de voyage ou l’Esta. Tous les voyageurs doivent passer cette procédure avant de se rendre aux États-Unis. Le but étant de renforcer la sécurité du pays.

Comment obtenir le formulaire Esta ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour profiter de l’ESTA officiel voyage. Tout d’abord, seuls les pays qui contribuent au programme d’exemption de visa sont autorisés à effectuer la demande de l’Esta. De ce fait, les ressortissants de ces pays sont les bénéficiaires de cette nouvelle procédure. Les autres sont invités à faire une demande de visa classique chez le consulat américain.

Par ailleurs, le gouvernement américain doit identifier la compagnie de voyage choisie par le touriste. Cette modalité est valable que cela soit pour une compagnie maritime ou aérienne. Le particulier est dans ce cas obligé de la mentionner dans la demande d’autorisation de voyage.

Ensuite, le séjour dans le pays ne doit pas dépasser les 90 jours. Le voyageur doit ainsi se munir d’un billet d’avion aller-retour qui indique la date d’arrivée ainsi que la date de départ pour vérifier la durée exacte passée aux Etats-Unis .

Il faut savoir que les motifs du voyage doivent être dans le cadre professionnel ou touristique. Une fois ces conditions remplies, la personne est libre d’atterrir et de circuler sur le territoire américain. Elle peut même en profiter pour visiter le Golden Gate Bridge à San Francisco qui figure parmi les 7 merveilles du monde moderne.

Conseils utiles en cas de refus de la demande Esta

Il est fort envisageable que la requête soit refusée. Dans le cas échéant, il est obligatoire de bien vérifier si le questionnaire est bel et bien complété. À signaler que les ratures ne sont pas autorisées dans le formulaire. Dans le cas où ces erreurs apparaissent, les autorités américaines rejettent la demande de l’Esta. Il arrive aussi que les renseignements dans le formulaire ne soient pas identiques à ceux du passeport. Le solliciteur est invité à effectuer une nouvelle requête après 10 jours auprès du gouvernement américain. Il doit tout recommencer depuis le début en payant à nouveau les frais de dossier. Au cas où la requête serait de nouveau refusée, il est conseillé de faire une demande de visa classique de type B. Pour ce faire, il faut aller à l’ambassade américaine. D’ailleurs, la personne peut consulter le site du département d’État américain en ligne. Elle peut se renseigner sur les démarches à suivre pour faciliter l’obtention d’un visa.