Comment éviter le  » blues de l’expat’ « 

Le « blues de l’expat » est une expression bien connue qui décrit de multiples souffrances en tant qu’expatrié : grande tristesse, sentiment de vide, d’échec, isolement, perte d’intérêt ou de plaisir dans les activités, irritabilité, troubles du sommeil ou de l’alimentation, souffrances somatiques (maux de dos, de tête, de ventre), etc.

La vie d’expatrié en fait rêver plus d’un. Arrivé dans le nouveau pays, l’aventure commence souvent par une période de lune de miel : grands projets, nombreuses découvertes, nouvelles rencontres…

Puis c’est la phase de prise de conscience, parfois de désillusion. La famille et les proches nous manquent. Notre travail aussi. On réalise que ce pays a des failles. Qu’on n’est pas en phase avec son système de valeurs. Le climat n’est pas si agréable, finalement. La barrière de la langue est en fait infranchissable, je n’y arriverai jamais. Le sentiment de solitude est de plus en plus fort. Les doutes, de plus en plus marqués. Et la peur se fait de plus en plus sentir.

Mais, il n’y a pas de place pour la complainte. La peur de l’échec nous pousse à nous taire, à nous renfermer sur nous-mêmes. Oui, l’expatriation est merveilleuse ! Oui, je suis heureux ! J’ai tellement de chance ! On essaye de s’auto-convaincre, mais le résultat débouche sur des sentiments de culpabilité et de honte de plus en plus intenses. On a envie de retourner à la maison. De se blottir dans les bras de notre mère. Mais, on ne peut pas ! Que vont-ils penser de nous ? Alors, on se tait et on attend.

Mais attendre quoi ? Se taire jusqu’à quand ? Si vous êtes dans cette situation, ne restez pas terré chez vous. Exprimez-vous, n’ayez pas honte. C’est normal de ressentir le « blues de l’expat ». Acceptez de ne pas être parfait et que l’expérience dont vous aviez tellement rêvé ne soit pas comme vous l’aviez souhaité. Tournez-vous vers vos proches ou vers un professionnel. La confrontation avec la réalité vous permettra de vous y adapter et de surmonter vos difficultés.

Si vous pensez que vos amis ne pourront pas vous comprendre, le psychologue est là pour vous aider. Son rôle est de vous offrir un cadre sécurisant dans lequel vous pouvez vous exprimer, être écouté et compris. La psychothérapie vous permettra de reprendre confiance en vous et vous permettra de vous épanouir dans votre aventure d’expatrié.