Quelques parcs à ne pas manquer durant un voyage au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays d’Amérique centrale qui fascine les amoureux de la nature par la richesse de sa faune et de sa flore. Cette contrée est une destination de rêve pour faire de l’écotourisme et se dépayser. Elle abrite plusieurs aires protégées qui méritent largement un détour. Parmi ces havres de paix, il y a le parc national Manuel-Antonio. Ce site d’une superficie de plus de 16 km² se trouve dans la province de Puntarenas, à proximité de la métropole de Quepos.

Il fait partie de l’une des douze plus belles réserves de la planète. Dans cette étendue boisée, les aventuriers pourront admirer de nombreuses variétés de plantes telles que le Calophyllum brasiliense, le Hymenaea courbaril, le Rhizophora mangle et le Samanea saman.

Les amoureux de la nature auront également l’opportunité d’y observer diverses espèces d’animaux comme le quiscale à longue queue, le paresseux à trois doigts, le raton laveur ou encore le singe hurleur. Par ailleurs, les vacanciers qui explorent cet endroit durant leur circuit Costa Rica ont la possibilité de faire de la plongée pour voir des murènes, des raies manta et des étoiles de mer.

Le Corcovado, un parc exceptionnel du Costa Rica

Le parc national du Corcovado est une destination à ne pas rater pendant un circuit au Costa Rica. Cette zone protégée couvre une surface de 425 km². Elle se situe sur la péninsule d’Osa, au sud-ouest du pays. Cette réserve est un véritable paradis pour les amateurs d’ornithologie. En effet, ce lieu sert de refuge à plus de 360 spécimens d’oiseaux, à l’exemple du carnifex barré, du pluvier semipalmé, du tyran féroce, du tournepierre à collier et du héron tigre.

Dans ce havre de paix, les routards auront l’occasion de faire une randonnée pour photographier 140 espèces de mammifères, à l’instar du singe-écureuil, du daguet rouge, du tapir de Baird, de l’ocelot et du paresseux à deux doigts. Les vacanciers ont également l’opportunité de faire une promenade en bateau pour admirer des baleines à bosse, des globicéphales et des grands dauphins. À titre d’information, le parc national du Corcovado comprend à lui seul 2,5 % de la biodiversité mondiale.

Isla del Coco, un joyau bleu du Costa Rica

Isla del Coco, surnommé « émeraude du Pacifique », est une petite île et une réserve costaricaine de 23,85 km² se trouvant dans l’océan Pacifique. Elle sert de refuge à plusieurs spécimens d’oiseaux marins comme les gygis blanches, les sternes fuligineuses, les mouettes et les fous. Ce bout d’éden est une adresse incontournable pour les plongeurs lors de leurs circuits au Costa Rica. En effet, les eaux entourant cette terre abritent une faune exceptionnelle et des fonds marins d’une grande beauté.

Il existe une vingtaine de spots où les voyageurs peuvent s’adonner à ce sport nautique. Parmi ces endroits, il y a Manuelita Coral Garden. Ce lieu, situé entre une barrière de corail et une bande de sable, compte de nombreuses variétés d’animaux comme les anguilles jardinières, les requins-marteaux, les raies manta et les tortues. Dirty Rock est également un immanquable d’Isla del Coco. Ce site est prisé des photographes pour son architecture sous-marine remarquable.